L’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN constitue la première évaluation mondiale complète des perspectives de conservation pour le patrimoine mondial naturel. Il est rédigé par l’UICN (l’Union internationale pour la conservation de la nature), avec sa Commission mondiale des aires protégées (CMAP).

L’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN évalue chaque site naturel du Patrimoine mondial tous les trois ans, par le biais des Évaluations des perspectives de conservation disponibles en ligne sur ce site Internet. Les résultats de toutes les évaluations sont analysés et présentés dans un rapport publié en même temps que les évaluations mises à jour.

>> En savoir plus sur l’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN

L’objectif de l’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN est de suivre le statut de tous les sites naturels du patrimoine mondial, de reconnaître l’excellence dans leur conservation et d’identifier les mesures à prendre pour protéger ces sites exceptionnels.

L’UICN publie l’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN pour permettre le suivi systématique de tous les sites naturels du patrimoine mondial dans le temps, et encourager les actions en faveur de la conservation afin d’améliorer les perspectives de ces sites. Avant la publication de l’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN, seuls les sites connaissant de graves problèmes de conservation étaient régulièrement évalués par l’UICN, avec le Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, ce qui représentait environ la moitié de tous les sites naturels. Cependant, en évaluant tous les sites naturels tous les trois ans, les normes élevées de la conservation du patrimoine mondial peuvent être soulignées, et les sites où des mesures en faveur de la conservation sont nécessaires peuvent être identifiés.

L’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN est différent du travail que réalise l’UICN en tant qu’organisation consultative de la Convention sur le patrimoine mondial, mais le complète toutefois. L’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN est un outil de connaissances indépendant, produit par l’UICN, dont l’objectif est de soutenir directement les sites du patrimoine mondial, les gouvernements et les ONG membres de l’UICN, et les spécialistes et partenaires de l’UICN.

L’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN ne remplace aucun des systèmes de suivi mis en place dans le cadre de la Convention sur le patrimoine mondial, mais aide à améliorer le travail de l’UICN dans le soutien à ces systèmes. Il vient en complément du système de suivi réactif de la Convention sur le patrimoine mondial – qui est uniquement appliqué aux sites où des problèmes ont été identifiés – en offrant une évaluation de tous les sites, et donc en reconnaissant également les sites bien gérés et leurs efforts en faveur de la conservation.

Toute nouvelle information identifiée dans l’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN et devant être portée à l’attention du Comité du patrimoine mondial sera communiquée à l’UNESCO par l’UICN. L’Horizon du patrimoine mondial permet donc à l’UICN d’être plus proactif, systématique et transparent dans ses conseils aux États Parties et au Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO.

>> En savoir plus sur le rôle d’organe consultatif de l’UICN

La méthodologie utilisée pour le premier cycle d’Évaluations des perspectives de conservation en 2014 se basait sur plusieurs méthodologies existantes d'évaluation des aires protégées, qui reflétaient les approches des meilleures pratiques de l’UICN dans le domaine des aires protégées, adaptées spécialement aux sites du Patrimoine mondial. Elle s’appuie sur les méthodologies et enseignements tirés de diverses sources, comme le Rapport de perspectives sur la Grande Barrière, la Boîte à outils pour mettre en valeur notre Patrimoine, le Manuel de gestion du Patrimoine mondial naturel, et le Questionnaire sur les rapports périodiques du Patrimoine mondial (cycles I et II).

La méthodologie normalisée a été mise au point par l’UICN en 2011, avec un groupe consultatif composé de spécialistes de l’UICN, de membres de la CMAP, du personnel du Centre mondial de surveillance de la conservation du PNUE et de gestionnaires de sites du Patrimoine mondial. Plus tard cette année-là, un pilote a été mis au point pour les États arabes afin de vérifier sa validité, et en 2014 le premier cycle d’évaluation a été lancé pour tous les sites, suivi par une mise à jour en 2017.

Avant chaque nouveau cycle d'évaluation, la méthodologie est affinée par l’UICN, à partir des avis et commentaires recueillis lors du précédent cycle d’évaluation. Cette approche adaptative de la méthodologie permet d’améliorer la méthodologie de l’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN au fil du temps, d’une manière qui garantit de pouvoir répéter et comparer les évaluations entre les cycles.

>> En savoir plus sur la méthodologie

L’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN évalue tous les sites du patrimoine mondial inscrits sur la Liste du patrimoine mondial sous le critère naturel. Dans les cas des sites mixtes (naturels et culturels), seules les valeurs naturelles sont prises en compte pour les Évaluations des perspectives de conservation de l’UICN.

Les Évaluations des perspectives de conservation permettent de projeter le potentiel d'un site à conserver ses valeurs naturelles dans le temps, en tenant compte des trois principaux éléments suivants :

1.  L'état actuel et l’évolution des valeurs naturelles du site ;
2.  Les menaces affectant ces valeurs ;
3.  L’efficacité de la protection et de la gestion.


Les évaluations sont compilées par des experts de l’UICN, notamment des membres de la Commission mondiale des aires protégées (CMAP) de l’UICN, puis elles passent par un processus rigoureux d'examen par des pairs. Elles s’appuient sur les informations publiées et les connaissances fournies par les Membres de l'UICN, les partenaires, les gestionnaires de sites et les communautés. Les Évaluations des perspectives de conservation incluent également des informations supplémentaires sur les projets de conservation dans les sites, et sur les services écosystémiques et les bénéfices fournis par les sites aux populations.

La première étape dans la préparation des Évaluations des perspectives de conservation est de rassembler les informations existantes sur chaque site naturel du Patrimoine mondial. Ces données sont mobilisées par le biais du Programme du Patrimoine mondial de l’UICN, de la Commission mondiale des aires protégées de l’UICN, du réseau d’organisations Membres de l'UICN et des commissions d’experts (comme la Commission de la sauvegarde des espèces), et d’une consultation avec les principaux détenteurs de connaissances, notamment les parties prenantes locales et les gestionnaires de sites lorsque possible.

Ces informations sont ensuite compilées et évaluées par des experts, en suivant une méthodologie normalisée pour garantir la cohérence. Ces évaluations sont alors révisées en interne, afin de vérifier qu’elles répondent aux normes requises. Un comité de lecture externe, puis les régions opérationnelles de l’UICN, sont alors sollicités pour révision. Lorsque possible, les responsables de site sont invités à vérifier et à fournir commentaires et mises à jour, ce qui constitue alors la version finale de l’évaluation. Les Évaluations des perspectives de conservation reçoivent une approbation finale du Groupe sur le Patrimoine mondial de l’UICN avant leur publication.

 

>> En savoir plus sur le processus de consultation

Les Évaluations des perspectives de conservation sont théoriques et réalisées par des experts, à partir des meilleures données disponibles et en suivant une méthodologie normalisée.

Chaque Évaluation des perspectives de conservation, une fois terminée, passe par un processus d’examen rigoureux avant son approbation finale par le Groupe sur le Patrimoine mondial de l’UICN et sa publication en ligne. Des corrections factuelles peuvent être intégrées aux évaluations à tout moment ; si vous voulez soumettre une correction factuelle, veuillez nous contacter par le biais de ce formulaire.

Une vaste gamme de parties prenantes sont consultées lors de chaque mise à jour des Évaluations des perspectives de conservation, notamment : des responsables de sites et des parties prenantes impliqués dans la gestion des sites (par ex. organisations Membres de l’UICN, autorités gouvernementales, organisations non-gouvernementales, groupes communautaires et agences internationales) ; membres des Commissions de l’UICN (en particulier de la Commission mondiale de l’UICN des aires protégées et de la Commission de sauvegarde des espèces de l’UICN) ; le Secrétariat de l’UICN, des chercheurs et la communauté scientifique. Toutes les informations fournies par le biais de cette consultation sont examinées attentivement par des experts avant de publier chaque Évaluation des perspectives de conservation. L’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN accueille favorablement toute contribution et tout commentaire que vous pourriez avoir afin d’encourager la précision des informations sur les sites. Si vous voulez envoyer votre commentaire sur l’Évaluation des perspectives de conservation d’un site, veuillez nous contacter par le biais de ce formulaire.

>> En savoir plus sur le processus de consultation

La consultation est indispensable à la préparation de l’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN. L’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN accueille favorablement toute contribution des autorités gouvernementales et des gestionnaires de sites, et lorsque l’UICN a déjà des contacts, les gestionnaires de sites et autorités gouvernementales sont invités à envoyer leurs informations pour intégration dans les Évaluations des perspectives de conservation, ainsi qu’à vérifier, et fournir des mises à jour et des commentaires aux évaluations provisoires finales avant leur finalisation et leur publication en ligne. Nous invitons les gestionnaires de sites qui n’ont pas encore contacté l’UICN à nous contacter à l’adresse suivante : worldheritageoutlook [at] iucn [dot] org.

Les gestionnaires de sites peuvent s’impliquer en remplissant un formulaire de consultation, et en fournissant toute information supplémentaire sur les sites à l’UICN. Cela inclut la documentation en soutien comme les nouveaux plans de gestion, les newsletters, les évaluations d’efficacité de la gestion et les rapports de suivi, par exemple. Lorsque l’UICN a déjà des contacts, les gestionnaires de sites sont également invités à commenter les Évaluations des perspectives de conservation provisoires. À l’avenir, nous chercherons également à produire des traductions locales des évaluations, lorsque possible, afin de favoriser la consultation et le retour d’informations locaux.

>> Téléchargez le formulaire de consultation

Chaque Évaluation des perspectives de conservation possède une note générale. Il existe cinq catégories de notation :

a.    « Bonnes »

Les valeurs du site sont en bon état et ont toutes les chances de le rester dans un avenir prévisible, à condition que les mesures de conservation actuelles soient maintenues.

b.     « Bonnes avec quelques préoccupations »

Certaines préoccupations existent mais, moyennant quelques mesures mineures de conservation supplémentaires, les valeurs du site devraient essentiellement se maintenir sur le long terme.

c.    « Préoccupation élevée »

Les valeurs du site sont menacées et/ou peuvent présenter des signes de détérioration. La prise de mesures de conservation supplémentaires significatives s’impose pour maintenir et/ou restaurer les valeurs à moyen et à long terme.

d.    « Critiques »

Les valeurs du site sont gravement menacées et/ou sont en train de se détériorer. La prise de mesures de conservation supplémentaires immédiates de grande ampleur est indispensable pour maintenir et/ou restaurer à moyen et à long terme les valeurs du site qui, sans cela, risquent d’être perdues.

e.    « Données insuffisantes »

Les informations disponibles ne sont pas suffisantes pour tirer une conclusion.

>>En savoir plus sur les notations des évaluations

Les Évaluations des perspectives de conservation sont révisées tous les trois ans. La seconde mise à jour de l’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN a été publiée fin 2020, et est présentée sur ce site Internet et dans le rapport de l’Horizon du Patrimoine mondial 3. La mise à jour de 2020 a permis l’identification de tendances relatives aux perspectives de conservation des sites sur une période de six ans.

Les Évaluations des perspectives de conservation compilent également les informations sur les services écosystémiques et les apports fournis par les sites naturels du patrimoine mondial. Un aperçu global de ces apports est disponible au moyen d’une carte interactive, complétée d’un ensemble d'études de cas. Vous pouvez également télécharger le rapport Les apports du patrimoine mondial naturel.

Le principal objectif de l’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN est d’encourager des actions en faveur de la conservation proactives, afin d’améliorer les perspectives de tous les sites naturels du patrimoine mondial. Cet objectif est réalisable si l’on reconnaît les mesures de conservation réussies et si l’on permet leur reproduction, et si l’on identifie les problèmes de conservation les plus pressants qui pèsent sur chaque site, et les mesures nécessaires pour y remédier. Cette information peut être utilisée pour mettre en œuvre des projets sur le terrain, identifier les besoins de renforcement des capacités et plaider pour davantage de soutien aux sites du patrimoine mondial.

En 2016, un premier ensemble de Partenariats de l’Horizon a été lancé avec plusieurs organisations de la conservation, cherchant à profiter des connaissances fournies par l’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN et à la traduire en actions sur le terrain pour les sites suscitant des préoccupations en termes de conservation. En établissant des partenariats spécifiques à chaque site avec les Partenaires de l’Horizon, l’UICN vise à améliorer les perspectives de conservation des sites naturels du patrimoine mondial qui en ont le plus besoin. L’objectif est de mettre en place des initiatives et projets en collaboration avec les Partenaires de l’Horizon, afin d’aider à résoudre les principaux défis qui pèsent sur ces sites et d’améliorer l’efficacité de leur conservation.

>> En savoir plus sur les partenaires de l’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN

Les rapports périodiques sont réalisés tous les six ans par les États Parties à la Convention sur le patrimoine mondial, et constituent une auto-évaluation, en consultation avec les parties prenantes, portant sur : comment les États Parties appliquent la Convention sur le patrimoine mondial ; est-ce que les valeurs des sites du patrimoine mondial au sein de l’État Partie sont maintenues au fil du temps ; et enfin tout changement dans les circonstances ou l’état de la conservation. Les rapports périodiques ont lieu sur une base régionale, tous les six ans.

L’Horizon du patrimoine mondial de l’UICN est une évaluation indépendante, publiée par l’UICN en consultation avec les parties prenantes, et actualisée tous les trois ans. À la différence des rapports périodiques, toutes les régions sont évaluées en même temps, ce qui offre une évaluation globale de tous les sites naturels du patrimoine mondial. Lorsqu’une information est disponible grâce aux rapports périodiques, elle est utilisée parmi d’autres sources pour la préparation des Évaluations des perspectives de conservation.

Vous pouvez accéder aux évaluations sur ce site Internet en explorant la carte interactive de la page d’accueil, ou par la page d’exploration des sites, où vous pouvez affiner les résultats en utilisant des filtres.

La recherche filtrée vous permet de rechercher les Évaluations des perspectives de conservation par site, région, critère de valeur universelle exceptionnelle, note, menace, et bénéfices.

Chaque page du site est composée d’un résumé et d’une version détaillée de l’évaluation. Cette information peut être utilisée pour identifier et reproduire les succès, et attirer l’attention du public sur les besoins de conservation.

Les informations générales sur le site Internet de l’Horizon du Patrimoine mondial sont disponibles dans les trois langues officielles de l’UICN (anglais, français et espagnol), ainsi qu’en arabe, grâce au généreux soutien du Centre régional arabe pour le Patrimoine mondial (ARC-WH).

Les Évaluations des perspectives de conservation sont écrites en anglais, français ou espagnol. Pour rendre le système encore plus utile, nous commençons à traduire certaines Évaluations des perspectives de conservation en d’autres langues (y compris des langues locales), lorsque réalisable.

L’UICN est en mesure d'étudier les commentaires sur les évaluations envoyés en arabe, anglais, français, portugais, russe et espagnol. Nous sommes éventuellement en mesure d'étudier les informations soumises dans d’autres langues, mais veuillez nous contacter worldheritageoutlook [at] iucn [dot] org avant d’envoyer l’information en question.

Vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : worldheritageoutlook [at] iucn [dot] org pour proposer une traduction.

Nous accueillons favorablement tout commentaire sur l’Horizon du Patrimoine mondial de l’UICN et notamment les commentaires relatifs à la précision des informations des Évaluations des perspectives de conservation. Vous pouvez envoyer votre avis en remplissant le formulaire de commentaires en ligne ou envoyer un courrier électronique à l’adresse suivante : worldheritageoutlook [at] iucn [dot] org.

>> Envoyez vos commentaires